Kénogami


Cette section est dédiée à l’histoire de l’ancienne ville de Kénogami, aux trésors que nous ont légués ses constructeurs et habitants, aux particularités qui caractérisaient cette ville industrielle. Riche d’un patrimoine centenaire, Kénogami saura vous surprendre par son charme pittoresque, son caractère volontaire et son dynamisme de tous les jours.


Le centenaire d’une ville industrielle ou le joyau d’un royaume

Née de la vision d’un homme d’action et de grands projets, Kénogami célèbrait en 2012, 100 ans de développement. C’est le 18 septembre 1912 qu’était crée la nouvelle localité de Kénogami, un nom amérindien qui signifie « lac long ».

Quand William Price décida en 1912 d’acheter, pour la somme de 200 $, le nom de Kénogami à la municipalité qui aujourd’hui s’appelle Larouche, peut-être voyait-il déjà la ville qu’elle est devenue 100 ans plus tard. On dit même que monsieur Price rêvait de faire de la région la métropole du Québec!

Le centenaire d’une ville, c’est déjà un évènement en soi; le centenaire d’une ville industrielle, à une époque difficile pour toute l’industrie, c’est un exploit!

En 2012, les gens de cette petite communauté qu’est le quartier de Kénogami de l’arrondissement de Jonquière ont eu de quoi fêter : en effet, il s’agit d’un triple centenaire, soit celui de l’ancienne municipalité, le centenaire de l’usine de papier, autour de laquelle s’est bâtie cette ville et enfin celui de la paroisse Sainte-Famille (aujourd’hui Saint-Mathieu).


Historique de Kénogami

Cent ans, ce n’est pas si vieux dans l’histoire de l’humanité, mais ce sont 100 années de fierté : la fierté d’avoir accompli beaucoup et d’être là où nous sommes aujourd’hui. C’est en parcourant le territoire que vous découvrirez les richesses de cette ancienne municipalité qui a grandi sur la solidité d’un empire, qui bien que moins présent aujourd’hui, a laissé de remarquables souvenirs. Pour l’occasion, le comité de coordination a même fait revivre certains sites. Puisqu’il s’agit, à l’origine, d’une ville de compagnie, abandonnez-vous au parcours historique recréé pour l’occasion. Revivez l’histoire… 100 ans plus tard!