Discours de la mairesse sur la situation financière de la Ville


Le conseil municipal renoue pas à pas avec les pratiques de saine gestion des finances publiques. Depuis notre élection, nous avons travaillé en équipe pour boucler des budgets responsables pour l’avenir. Notre objectif de tous les instants est de maintenir la qualité des services municipaux. Le plus bel exemple est celui du déneigement. L’augmentation du budget relié au déneigement, de même que la création d’une réserve financière, ont permis d’améliorer grandement le service sur le territoire de Saguenay. Notre dernière évaluation fait état d’une diminution des plaintes de citoyens de 40%. C’est signe que le virage amorcé en 2017 donne des résultats. Nous réalisons donc, peu à peu, ce à quoi nous nous sommes engagés. 

Toujours en matière de saine gestion des finances publiques, nous avons créé, depuis notre arrivée en 2017, 4 réserves financières, soit l’une pour la culture, l’une pour la construction d’infrastructures de gestion des matières résiduelles, l’une pour Hydro-Jonquière et la dernière pour la réfection des infrastructures désuètes.  Ces bas de laine, comme nous les appelons, nous servent à mettre de l’argent de côté pour faire face aux intempéries. En 2018, nous les avons renfloués pour un montant total de 1,8 M$. À ce jour, ces réserves représentent 3,9 M$. 

En tant qu’élus, nous devons toujours garder en tête que nous sommes là pour gérer des fonds publics et que nous avons le devoir de prendre les meilleures décisions possible pour faire avancer notre ville. Nous avons été choisis par la population pour administrer Saguenay, pour attirer de nouvelles industries chez nous, pour dynamiser l’économie, pour laisser aux générations futures des infrastructures en bon état et faire de notre ville, un endroit où il fait bon vivre, tant sur le plan social, culturel que sportif. Nous voulons que nos citoyennes et nos citoyens soient fiers de dire qu’ils demeurent à Saguenay, qu’ils veulent y vivre, y étudier, y travailler et  y vieillir. 

D’ailleurs, en parlant d’entreprises, l’année 2018 a permis à Promotion Saguenay de se repositionner comme organisme de développement économique. La zone industrialo-portuaire, communément appelée la Zone IP, est en pleine expansion et accueillera sous peu ses premiers joueurs. Je tiens à rassurer la population; la Ville de Saguenay travaille avec les promoteurs pour que ces projets s’inscrivent 

dans une démarche de développement économique durable. Ce sont des retombées de plusieurs millions de dollars et des centaines d’emplois qui seront créés au cours des prochaines années. L’avenir s’annonce très prometteur pour ce site et c’est pourquoi l’aménagement de cette zone figure parmi nos priorités.

Notre gestion rigoureuse des finances publiques a également permis de dégagé un surplus de 3,3 M$, ce qui représente 1 % du budget adopté en décembre 2017. Le surplus dégagé nous permet ainsi d’investir dans des projets non récurrents, en plus de renflouer certaines réserves. À cet effet, 1,4 M$ seront mis de côté pour la rénovation du Théâtre Palace Arvida et 992 000 $ permettront la réalisation du projet d’habitation communautaire de l’ADHIS et du Café-Jeunesse. De plus, 1 M$ de ce surplus serviront à augmenter le montant réservé au déneigement afin de faire face aux coûts de plus en plus onéreux en raison des hivers rigoureux que l’on connaît et également pour maintenir le rehaussement de la qualité de service.  La réserve dédiée aux infrastructures de gestion des matières résiduelles sera aussi bonifiée de 330 000 $.

L’an dernier, ce sont 70,5 M$ de travaux qui ont été effectués, dont la majorité au niveau des infrastructures, soit pour 49 M$, mais également au niveau des bâtiments pour 8,8 M$ et des véhicules pour 6,9 M$, tout cela afin de mettre de l’ordre dans nos infrastructures. Nous avions promis à la population de réparer 40 km de nos routes afin d’améliorer notre réseau et c’est ce que nous avons fait! 

De plus, nous travaillons chaque jour à diminuer l’endettement de la Ville de Saguenay qui a atteint 438 millions de dollars au 31 décembre 2018, ce qui représente une hausse de 4 % par rapport à 2017.De 2014 à 2017, elle avait augmenté de 18 %. Lentement, mais sûrement, nous arrêtons d’emprunter pour payer l’épicerie. Nous ne pouvons régler en quatre ans, ce qui a été instauré pendant 20 ans. À titre d’exemple, le financement à long terme des opérations  de la Ville de Saguenay s’élevait à 12,1 M$ en 2018, comparativement à 28,4 M$ en 2015. L’assainissement des finances publiques permettra de réduire les mauvaises pratiques de gestion. 

Rappelons, finalement, que l’auditeur indépendant Raymond Chabot Grant Thornton, ainsi que la vérificatrice générale, ont émis un rapport conjoint avec réserve concernant la situation financière de la Ville. Ils estiment que la Ville de Saguenay a comptabilisé les opérations de restructuration, d’un montant de 25,3 M$, dans l’excédent accumulé au début de l’exercice. Il aurait fallu, selon eux, que ces opérations de restructuration soient comptabilisées à l’état consolidé seulement. Mis à part cette réserve, les vérificateurs considèrent que les états financiers consolidés 2018 sont fidèles à la situation financière de la Ville telle qu’elle était le 31 décembre dernier, le tout conformément aux normes comptables canadiennes pour le secteur public.

Ensemble, construisons une ville moderne, construisons le Saguenay de demain!