- - - - Ville de Saguenay | Semaine de gestion des risques
COVID-19 - Informations à ville de Saguenay


Semaine de gestion des risques


La Semaine de gestion des risques diffère de la semaine de prévention des incendies puisqu’elle ne se limite pas qu’à la prévention des incendies. Elle intègre plusieurs aspects relatifs à la sécurité civile, comme la crise que nous avons traversée en 1996 lors du déluge. Un énorme travail de préparation en coulisses nous a permis de nous préparer aux pires des scénarios. Vous pouvez nous aider à prévenir le pire, par exemple, en prévoyant une trousse d’urgence de 72 h.

Le gouvernement du Québec donne, pour sa part, plusieurs conseils visant la prévention des incendies, qui pourront certainement vous être utiles :

Semaine de la prévention des incendies

Le premier responsable, c’est toi!
C’est sous ce thème que se tiendra cette semaine de prévention et de sensibilisation, du 3 au 9 octobre prochains. Votre Service de sécurité incendie est fier de participer à cet événement provincial et vous a préparé de l’information et des conseils pour favoriser les comportements sécuritaires et améliorer notre préparation en cas de sinistre. 

Trousse d'urgence 72 h
Avoir une trousse d’urgence à la maison est important. En situation d’urgence, telle qu’une panne électrique majeure, un tremblement de terre ou une tempête de verglas, elle vous permettra de subvenir à vos besoins essentiels durant 72 h, dans l’attente des secours. Dans un sac à dos, un bac, ou grand sac en toile, entreposez les articles suivants :

  • Eau potable : deux litres par personne par jour, pour au moins trois jours
  • Nourriture non périssable : provision pour au moins trois jours
  • Ouvre-boîte manuel
  • Radio à piles : piles de rechange
  • Lampe de poche : piles de rechange
  • Trousse de premiers soins : bandages adhésifs, compresses de gaze stériles, ciseaux, pince à épiler, épingles, antiseptiques, analgésiques
  • Articles pour l’hygiène : brosses à dents, serviettes, savon, papier hygiénique, sacs à ordure de plastique
  • Couvertures
  • Argent comptant et monnaie
  • Jeu de clés pour la voiture et la maison
  • Sifflet : pour signaler votre présence aux secouristes
  • Chandelles
  • Briquet et/ou allumettes
  • Couteau de poche multifonctionnel
  • Masques anti-poussière : pour filtrer l’air contaminé
  • Papiers personnels importants : photocopies de pièces d’identité, polices d’assurance, ordonnances pour les médicaments et les lunettes, plan de sécurité et liste des personnes à joindre en cas d’urgence.

Placez votre trousse d’urgence dans un endroit facilement accessible, et vérifiez annuellement son contenu. Remplacez au besoin les piles et les réserves d’eau.

Avertisseurs de fumée

Vous avez certainement des avertisseurs de fumée à chaque étage de votre domicile. Si ce n’est pas le cas, il en grand temps d'en installer au moins un sur chacun des étages!

  • Utilisez le bouton pour tester vos appareils chaque mois;
  • Vérifiez s’ils ont été installés depuis plus de 10 ans. Si c’est le cas, remplacez-les afin de vous assurer de leur fonctionnement optimal.

Si par vous devez les retirer momentanément, ne les oubliez pas sur le dessus du réfrigérateur où ils ne seront pas d’une grande utilité. Déposez-les plutôt sur votre lit afin de vous assurer de les réinstaller avant d’aller dormir.

Avertisseur de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore et pourtant mortel. Il est un sous-produit toxique issu d’une mauvaise combustion. D’où peut-il provenir? De n’importe quel appareil ou processus de combustion, mais principalement d’un appareil endommagé ou d’un moteur de véhicule. C’est pourquoi il est obligatoire d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone :

  • lors de la présence d’un appareil à combustion (bois, gaz, huile, etc.) dans le domicile;
  • lorsqu’il y a un accès direct (une porte ou une fenêtre qui ouvre) donnant sur un garage pouvant contenir des véhicules.

Entretien de la cheminée

Une cheminée, ça s’entretient! Tout le monde comprend la nécessité de faire des changements d’huile sur les véhicules, c’est pareil pour les installations de chauffage. Chaque année, idéalement avant la saison de chauffage, il faut vérifier la présence de résidus (suie, créosote, poussière, etc.) dans la cheminée et dans le conduit de raccordement de l’appareil. Ramonez-la au besoin.

Si les quantités de résidus retirés sont importantes, questionnez-vous sur l’étanchéité de votre installation et sur vos habitudes de chauffage. Plus il y a de fumée, moins la combustion se fait correctement, ce qui encrasse la cheminée et diminue le rendement.

Cendres de poêle à bois

Les cendres de poêle à bois peuvent rester chaudes jusqu’à 7 jours, en plus de dégager du monoxyde de carbone. Chaque année au Québec, au moins 140 personnes l’apprennent à leurs dépens. Une fois sorties de l’appareil, les cendres doivent être directement entreposées dans un contenant incombustible et sorties à l’extérieur dès que possible, loin d’un mur ou d'une structure combustible. On peut facilement les oublier dehors plusieurs jours sans problème.

Les pires erreurs? Transvider la chaudière de cendres chaudes dans une poubelle domestiques sans avoir attendu plusieurs jours ou, pire encore, nettoyer un poêle à bois avec un aspirateur.

En savoir davantage sur la gestion des risques