COVID-19 - Informations à ville de Saguenay

Dyptique du parc des Peintres

Le dyptique du parc des peintres, une œuvre à colorier! 

Le parc des Peintres, situé dans l’arrondissement de Jonquière,  au coin de la rue Pellan et du boulevard Michel-Ange, contient 28 rues nommées en l’honneur de différents peintres. Dans le cadre des travaux d’aménagement, qui se sont terminés en 2021, un volet artistique a été ajouté à cet aménagement. Ainsi donc, une œuvre d’art est maintenant intégrée au mobilier du parc. 

Cette œuvre, en deux volet, est gravée au jet de sable sur béton poli et a été réalisée par l’artiste Pascal Picard.

L'atelier un moteur pour l'expérimentation

L’Atelier est un sanctuaire pour de nombreux artistes. Ce lieu permet d’effectuer des recherches et des expérimentations sur la matière picturale en toute quiétude. C’est l’espace où l’imagination prend son envol à l’extérieur du Soi et où les formes prennent place devant nos yeux. Tout deviens alors possible sous un regard neuf et dilué de raison. Le jeu prend place et offre la possibilité d’y participer.

Cette illustration joyeuse et fantastique, nourri l’imaginaire des regardeurs. Elle montre l’artiste en pleine séance d’expérimentation. La vue offre au public la chance d’avoir accès à ce qui se passe vraiment dans son espace de travail.

Cette page de cahier à colorier est ludique et créative. Vous remarquerez des éléments repris du parc des peintres (balançoire et cheval à bascule) afin que le joueur qui arrive se sente toujours au parc, tout en créant avec l’artiste. La zone pâle représente la zone coloriable. Elle comprend plusieurs personnages, fleurs et objets à colorier et aussi un tableau vierge où leurs propres créations les attendent. À vos craies!

De grandes dames

Elle rend hommage à quatre grandes dames de la peinture au Québec et au Canada. Cet hommage de la peinture au féminin souligne également la mort tragique de 13 femmes victimes de féminicides au Québec depuis janvier 2021.

Peintre surréaliste
Mimi Parent devant l’un de ses tableaux.

Photo fournie par le Musée des beaux-arts du Canada
Collection particulière, Succession Mimi Parent, 1947

Peintre automatiste
Ce portrait de Marcelle Ferron a été réalisé à sa résidence d’Outremont par le photographe Richard-Max Tremblay, où elle avait également son atelier.

Ce portrait a été exposé au Musée national des beaux-arts du Québec à l’automne 1988 pour rendre hommage aux récipiendaires des prix Borduas.

Crédit photo : Richard-Max Tremblay, 1988

Peintre naïve
Ce portrait de Miyuki Tanobe, a été pris dans son atelier vers la fin des années 80, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Tanobe pratique surtout le nihonga, technique japonaise qui utilise des pigments en poudre, de la colle et de l’eau chaude, pour réaliser ses œuvres.

Crédit photo: Galerie Valentin, fin 1980

Peintre conceptuelle
Timothy visita Agnès Martin pour la prendre en photo. Il fit une série de portrait jusqu’à l’heure du dîner et discuta avec elle le reste de la journée de leurs nombreux amis en commun.

Crédit photo : Timothy Greenfield-Sanders, 1993

À propos de l'artiste

Pascal Picard est un artiste multidisciplinaire et designer. Ses recherches portent principalement sur les forces de la matière picturale et les effets de la soustraction sur la représentation du portrait.