Retour

La mairesse Josée Néron pédalera le 1 000 km du Grand Défi Pierre Lavoie


Alors que le Grand Défi célèbre cette année ses dix ans, voilà que Pierre Lavoie pourra compter sur la participation d’une personnalité publique importante. La mairesse de Saguenay, Mme Josée Néron, pédalera aux côtés de ses confrères de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et de centaines de cyclistes venus des quatre coins de la province. Il s’agit de la toute première fois que le magistrat de Saguenay prend part à cet événement.

« Étant moi-même une amatrice de sport, le Grand Défi me paraissait un incontournable puisque Pierre Lavoie et moi partageons les mêmes valeurs. Le 14 juin, je serai fière d’être sur la ligne de départ, de participer à une activité rassembleuse, porteuse d’espoir, qui vise à promouvoir les saines habitudes de vie chez les jeunes et à soutenir la recherche sur les maladies héréditaires orphelines », a souligné Josée Néron.

Une expérience enrichissante 
L’été, la mairesse fait du vélo de même que de la natation et l’hiver, elle adore faire du ski. La pratique d’activités physiques étant au coeur de son mode vie, Mme Néron envisage d’un bon oeil le parcours de 1 000 km, de Saguenay à Montréal. « Je sais très bien que certaines étapes seront plus difficiles que d’autres, que la fatigue et la pression tenteront de nous faire lâcher. Par contre, je crois en notre équipe et je suis convaincue que nous trouverons la force d’affronter les pires montées. C’est tous ensemble que nous réussirons ce grand défi! », a mentionné la mairesse.

Dès la fonte des neiges, Mme Néron délaissera son vélo stationnaire pour sillonner les rues de Saguenay en vue du jour J. Des réunions téléphoniques auront lieu avec les autres participants qui constituent l’équipe de l’UMQ, soit Michel Angers (maire de Shawinigan), Josette Allard Gignac (conseillère à Shawinigan), Marie-Ève Tanguay (conseillère à Saint-Amable) et Jasmin Savard (directeur général, Union des municipalités du Québec).

Trois écoles parrainées
Josée Néron parrainera trois écoles primaires, à raison d’une par arrondissement. Ainsi, les écoles Marguerite-Belley (Jonquière), Médéric-Gravel (La Baie) et l’école institutionnelle formée des écoles Saint-Coeur-de-Marie (préscolaire et 1er cycle) et Saint-Antoine (2e et 3e cycles) à Chicoutimi se partageront l’argent récolté par la cycliste. À cet effet, la mairesse est à la recherche de commanditaires pour atteindre son objectif de 9 300 $. Les entreprises intéressées à aider financièrement Mme Néron pourront acheter des emplacements publicitaires sur son chandail pour y apposer leur logo, au prix de 500 $, 750 $ ou 1 000 $. Pour ce faire, vous pouvez communiquer avec le cabinet de la mairesse en composant le 418 698-3000 poste 1010.

Un premier partenaire a d’ailleurs signifié son intérêt à appuyer Mme Néron : l’entreprise régionale Devinci a accepté de fournir un vélo à la mairesse pour le 1 000 km.

Pierre Lavoie salue l’initiative de la mairesse de Saguenay
De son côté, le fondateur de l’événement, M. Pierre Lavoie, est très heureux de la participation de Mme Néron au Grand Défi, qui souffle cette année ses 10 bougies. « Saguenay est le berceau social des saines habitudes de vie. J’ai toujours été appuyé, sans relâche, par ma population. Aujourd’hui, on assiste à quelque chose d’encore plus significatif, la première femme mairesse qui va plus loin que les paroles. Vous ne pouvez pas vous imaginer comment je suis fier. Je suis convaincu que sa participation aura par la suite des retombées majeures pour notre ville qui a l’ambition de devenir la première ville au cube au Québec », a témoigné Pierre Lavoie.



Retour