Police

Perquisition importante en matière de stupéfiants

Le vendredi 13 septembre 2019, vers 13 h, les policiers de la Section des projets spéciaux du Service de police de Saguenay ont procédé à une perquisition en matière de stupéfiants sur la rue du Canal, à Chicoutimi. Sur les lieux, les policiers du service ont retrouvé et saisi de grandes quantités de stupéfiants et ont également procédé à l’arrestation d’une dame âgée de 37 ans, résidente de la maison unifamiliale. À la suite de son interrogatoire, cette dernière a été libérée avec promesse de comparaître et devra faire face à diverses accusations en matière de stupéfiants.

Cette enquête a pu se réalisée grâce aux informations obtenus des inspecteurs du Service de sécurité et d’enquêtes de Postes Canada, ce qui a permis de mettre la main sur un colis contenant des produits du cannabis obtenus illégalement.

Voici la description de la saisie :

  • 21 livres de cannabis;
  • 19 734 $ en monnaie canadienne;
  • 206 grammes de Wax;
  • 1 000 ml d’huile de hashish; 
  • 300 unités de comprimés.

Le Service de police de Saguenay invite toute personne désirant transmettre des informations en matière de stupéfiants à le faire en toute confidentialité en communiquant au 418 699-6000 poste 4356.

Informations sur Vincent Gagné

Les policiers de Saguenay ont procédé à l’arrestation de Vincent Gagné, 20 ans, le 21 mars dernier, concernant des agressions sexuelles armées. L’homme aurait agressé sexuellement deux jeunes femmes à la pointe d’un couteau le 21 mars 2019, vers 3 h 30, dans l’arrondissement de Jonquière. L’accusé Vincent Gagné a comparu le 22 mars 2019 au Palais de justice de Chicoutimi. Il fait face à 11 chefs d’accusation. Il est aussi accusé dans un dossier d’avril 2018 pour des voies de fait armées et d’avoir braqué une arme. Vincent Gagné sera de retour devant la Cour le 29 mars prochain pour son enquête sur remise en liberté.

Puisque l’enquête tend à démontrer qu’il pourrait y avoir d’autres victimes, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Il s’agit d’une structure de commandement unifiée au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leurs arrestations. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.

Le Service de police de Saguenay croit que Vincent Gagné pourrait avoir fait d’autres victimes. Toute information au sujet de cet homme ou de ses agissements peut être transmise au Service de police de Saguenay en composant le 418 699-6000.