COVID-19 - Informations à ville de Saguenay

Exemples de réalisations

  • Bandes riveraines conformes

    Voici des exemples de bandes riveraines aménagées conformément aux règles et normes en vigueur :

    Photo 2 Photo 3 Photo 4
    Photo 5 Photo 6 Photo 7 Photo 8
    Photo 9 Photo 10 Photo 11 Photo 12
  • Bande riveraine non conforme

    Voici des exemples de bandes riveraines aménagées de façon à ne pas respecter l'une ou l'autre des règles et normes en vigueur :

    Déboisement et rive mise à nue
    Photo 1
    Bande riveraine inexistante
    Dévégétalisation
    Quai en béton et rive déboisée
    Quai en béton
    Remblayage
    Remblayage
    Remblayage et talus déboisé
    Remblayage
    Artificialisation de la rive
    Artificialisation de la rive
    Rampe de mise à l'eau
    Rampe de mise à l'eau
    Berge dévégétalisée en érosion
    Érosion de la berge
    Rive déboisée | Chalet dans
    la bande riveraine
    Absence d'une bande
    de protection végétale
    Absence de bande
  • Terrain naturel

    Parfois, les nouvelles constructions résidentielles n’appliquent pas la réglementation de protection des rives.  Pour sensibiliser les villégiateurs aux bienfaits de la préservation d’une bande riveraine, voici l’aménagement d’un terrain modèle qui  démontre aux propriétaires quelles sont les bonnes pratiques de conservation lors d’une nouvelle construction. Lors de la mise en chantier, on accompagnera les propriétaires dans l’aménagement de leur terrain afin de préserver la rive selon les normes établies par la politique.  Cet exemple de réalisation veut démontrer la pertinence d’intervenir au début de la construction afin de préserver la bande riveraine et ainsi profiter des avantages qu’elle apporte (brise-vent, écran visuel, rempart contre l’érosion).  De ce fait, en respectant la réglementation de conservation des berges, les titulaires de terrain en bordure de l’eau évitent un constat d’infraction et les coûts occasionnés par une remise des lieux dans l’état initial.

    Planification

    1. Visite de terrain

    • Identification des particularités du terrain;
    • Rencontres avec les propriétaires;
    • Rencontres avec l’entrepreneur résidentiel.

    2. Plan d’aménagement du terrain

    Déterminer les interventions à réaliser

    • Nettoyage du boisé;
    • Concevoir le type d'accès au plan d'eau.

    Élaboration du plan de revégétalisation

    • Calculer le nombre de végétaux requis pour revégétaliser les zones ciblées (au besoin).

    3. Estimation des coûts pour l’ensemble des interventions

    • Revégétalisation;
    • Demande d’autorisation;
    • Main-d’œuvre (si nécessaire);
    • Matériel.

    4. Demande d’autorisation

    Réalisation

    L’espace utilisé par la pelle hydraulique se restreint à ses besoins. La bande riveraine reste intacte. Pelle hydraulique
    Plantation La plantation d’arbres et d’arbustes permet de stabiliser le sol et de régénérer le milieu.
    Le nettoyage du boisé de la bande riveraine facilite l’accès aux propriétaires.  Il sert à éliminer les arbres morts ou malades.  Cette intervention assainit le milieu et favorise la régénération d’individus en santé.  Nettoyage du boisé

    Résultats

    Plantation 2008 Plantation 2007
    Revégétalisation, secteur en érosion
    Revégétalisation, secteur en érosion
    Fenêtre sur le plan d'eau à partir du balcon
    Fenêtre sur le plan d'eau
    Bande riveraine boisée devant la propriété
    Bande riveraine
  • Terrain restauré | Pente forte

    Pour sensibiliser les villégiateurs aux impacts de l’artificialisation de la bande riveraine, la réalisation d’un site de démonstration constitue un incitatif afin qu’ils aménagement leur terrain de façon à éviter les situations dérogatoires.  Le terrain choisi présente une longue pente incluant un talus très abrupt où l’on peut observer de l’érosion sévère.

    Planification

    1. Visite de terrain

    • Identification des problèmes;
    • Rencontres avec les propriétaires

    2. Plan d’aménagement du terrain

    Élaboration du plan de revégétalisation

    • Calculer le nombre de végétaux requis pour revégétaliser  la bande riveraine
    • Identifier les techniques de génie végétal à préconiser (au besoin)
    • Évaluer la longueur des aménagements
    • Déterminer le site de récolte des végétaux (techniques de génie végétal)

    3. Estimation des coûts pour l'ensemble des interventions

    • Revégétalisation
    • Techniques de génie végétal
    • Demande d’autorisation
    • Main-d’œuvre (si nécessaire)
    • Matériel

    4. Demande d’autorisation

    Réalisation

    La plantation d'arbres et d'arbustes indigènes pour revégétaliser la rive déboisée 
    Plantation pour revégétaliser
    Les trois rangs de fagots protègent le talus abrupt contre le ruissellement
    Trois rangs de fagots

    Résultats

    Été 2008 Été 2007
    Section reboisée en bordure de l'eau
    Secteur reboisé
    Section reboisée longeant le côté du terrain
    Section reboisée
  • Terrain restauré | Pente faible

    Pour sensibiliser les villégiateurs aux impacts de l’artificialisation de la bande riveraine, la réalisation d’un site de démonstration constitue un incitatif afin qu’ils aménagement leur terrain de façon à éviter les situations dérogatoires.  Cet exemple de réalisation présentait, avant la réalisation des travaux, un terrain en pente faible dont la rive est, en partie, déboisée.

    Planification

    1. Visite de terrain

    • Identification des problèmes;
    • Rencontres avec les propriétaires.

    2. Plan d’aménagement du terrain

    Élaboration du plan de revégétalisation

    • Calculer le nombre de végétaux requis pour renaturaliser les berges
    • Identifier les techniques de génie végétal à préconiser
    • Évaluer la longueur des aménagements
    • Déterminer le site de récolte des végétaux 

    3. Estimation des coûts pour l'ensemble des interventions

    • Main-d’œuvre (si nécessaire)
    • Matériel

    4. Demande d’autorisation

    Réalisation

    Réception des végétaux
    Réception des végétaux
    Plantation des végétaux
    Plantation des végétaux

    Résultats

    Fin des travaux
    Fin des travaux


  • Terrain restauré | Plage artificielle

    Pour sensibiliser les villégiateurs aux impacts de l’artificialisation de la bande riveraine, la réalisation d’un site de démonstration constitue un incitatif afin qu’ils aménagement leur terrain de façon à éviter les situations dérogatoires.  Cet exemple de réalisation présentait, avant la réalisation des travaux, une bande riveraine déboisée et un  remblai de sable dans le but d’aménager une plage.

    Remblai et descente carrossable
    Descente
    Déboisement de la rive
    Déboisement

    Planification

    1. Visite de terrain

    • Identification des problèmes;
    • Rencontres avec les propriétaires;
    • Rencontre avec les instances municipales et gouvernementales. 

    2. Plan d’aménagement du terrain

    Retrait du sable
    Le remblayage est une pratique interdite. 
    Lors des travaux de restauration, la remise du terrain dans son état initial est obligatoire. Donc, le sable ajouté doit être complètement enlevé.

    • Déterminer le nombre d’heures de machinerie nécessaires pour le retrait du sable.

    Élaboration du plan de revégétalisation

    • Calculer le nombre de végétaux requis pour renaturaliser la berge.

    3. Estimation des coûts pour l'ensemble des interventions

    • Retrait du sable avec la machinerie lourde;
    • Revégétalisatrion;
    • Demande d’autorisation;
    • Main-d’œuvre (si nécessaire);
    • Matériel.

    4. Demande d’autorisation

    • Municipale | Demande de permis
    • Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
    • Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

    Réalisation

    Le remblayage est interdit; la machinerie retire le sable pour redonner au terrain son environnement d’origine.
    Remblayage
    La plantation d’arbres et d’arbustes indigènes permet de revégétaliser  la rive déboisée.
    Plantation

    Résultats

    Plage restaurée et reboisée
    Plage restaurée
    5 ans plus tard...
    5 ans plus tard
    Zone reboisée près du quai
    Zone reboisée
    5 ans plus tard...
    5 ans plus tard



  • Terrain sablonneux

    Pour sensibiliser les villégiateurs aux impacts de l’artificialisation de la bande riveraine, la réalisation d’un site de démonstration constitue un incitatif afin qu’ils aménagement leur terrain de façon à éviter les situations dérogatoires. Les plages sont des milieux fragiles qui sont souvent menacés par la force des vents et le piétinement. Cet exemple de réalisation démontre qu'il est possible de restaurer des sites sablonneux.  Le site présente des particularités qui correspondent à des problématiques fréquemment rencontrées dans des terrains sablonneux aux prises avec des problèmes d’érosion éolienne.  Ce terrain modèle proposent  deux zones de restauration permettant de stabiliser des sols sablonneux, et ce, peu importe la hauteur du talus, qu’il soit petit ou grand.

    Petit talus
    Hauteur : 2,5 mètres | Longueur : 5 mètres
    Largeur : 38 mètres
    Petit talus
    Grand talus
    Hauteur : 9 mètres | Longueur : 28 mètres
    Largeur : 65 mètres
    Grand talus

    Planification

    1. Visite de terrain

    • Identification de la problématique des zones d’érosion
    • Caractérisation des pentes des  talus
    • Inventaire de la végétation
    • Rencontres avec les propriétaires

    2. Plan d’aménagement du terrain

    PETIT TALUS

    GRAND TALUS

    Installation d’une ganivelle (clôture à neige)

    Dans cette zone, la ganivelle évite la destruction du milieu par le piétinement et piège le sable transporté par le vent afin de recréer une dune.

    • Déterminer la longueur de clôture nécessaire pour protéger le talus sablonneux
    • Calculer le nombre de pieux de bois requis pour soutenir la structure
    • Évaluer ses besoins en quincaillerie

    Installation des ganivelles (clôture à neige)

    Le problème rencontré est la présence d’un siffle-vent dans le haut qui provoque le déplacement et l’accumulation d’une grande quantité de sable. La ganivelle empêche le transport éolien de sable et stabilise le talus.

    • Déterminer la longueur de clôture nécessaire pour colmater la zone
    • Calculer le nombre de pieux de bois requis pour soutenir la structure
    • Évaluer ses besoins en quincaillerie

    Élaboration du plan de revégétalisation

    • Identifier les espèces végétales adaptées au sol sablonneux
    • Calculer le nombre de végétaux requis pour renaturaliser la zone

    Élaboration du plan de revégétalisation

    • Identifier les espèces végétales adaptées au sol sablonneux
    • Calculer le nombre de végétaux requis pour renaturaliser la zone

    3. Estimation des coûts pour l'ensemble des interventions

    • Installation des ganivelles;
    • Revégétalisation;
    • Demande d’autorisation;
    • Main-d’œuvre (si nécessaire);
    • Matériel.

    4. Demande d’autorisation

    Réalisation

    Les travaux de conservation et de restauration se divisent en deux phases. Premièrement, l’installation des ganivelles et par la suite, la plantation d’espèces végétales adaptées aux conditions difficiles des terrains sableux.  L’ensemble des interventions permet de protéger et de revégétaliser le site.

    Petit talus
    L’installation de ganivelles permet d’accélérer l’accumulation du sable et ainsi stabiliser la dune.  De plus, elles évitent le piétinement, responsable de la destruction de la végétation.
    Petit talus
    Grand talus
    L’installation de plusieurs rangs de ganivelles sert à réduire la vitesse du vent.  Elles doivent être installées à intervalles réguliers afin de conserver un maximum d’efficacité.
    Grand talus

    Résultats

    Petit talus protégé et revégétalisé
    Petit talus
    Petit talus, un an plus tard
    Petit talus
    Grand talus protégé et revégétalisé
    Grand talus
    Grand talus, un an plus tard
    Grand talus
    Haut du grand talus, un an plus tard
    Haut du grand talus