Pourquoi le bac brun?

Trois modes de collecte ont été analysés : en VRAC, en BAC et en SAC 

VRAC

En ce qui concerne le VRAC, la Ville de Saguenay est partenaire financier (75 000 $) d’une étude réalisée par le Centre de recherche industriel du Québec (CRIQ) et effectuée en partenariat avec l’entreprise Gazon Savard. La collecte en vrac (pas de tri à la source) nécessite un prétraitement afin d’extraire la matière organique (traitement mécano-biologique ou TMB). Les résultats des travaux à ce jour démontrent que l’atteinte de la prémisse de qualité attendue n’est pas respectée. La quasi-totalité des études nationales et internationales (littérature scientifique) abondent dans le même sens. Cette option n’a donc pas été retenue. 

Il est à noter que tout projet, afin d’être admissible au programme d’aide financière du gouvernement (Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage - PTMOBC), doit produire un compost qui respecte les critères de qualité prévus dans les lignes directrices du MDDELCC. De plus, la Ville doit démonter qu’elle est en mesure de disposer de la totalité des extrants produits (compost ou digestat).

Note : La Ville de Saguenay a demandé aux partenaires un complément à la recherche afin d’évaluer la possibilité d’utiliser le TMB dans une phase subséquente du traitement afin de maximiser le pourcentage de récupération des matières organiques. 

Différents modes de collecte envisageables

  • Les deux modes de collecte respectant l’atteinte de la prémisse relative à la qualité, le BAC et le SAC ont fait l’objet des présentations lors des consultations publiques;
  • Le MDDELCC a confirmé qu’il est INTERDIT d’effectuer du compostage ouvert (à l’extérieur) lorsque la collecte des matières organiques est effectuée en SAC;
  • Les consultations publiques ont fait ressortir que les utilisateurs (producteurs agricoles et citoyens) ont une grande préoccupation quant à la qualité du compost produit;
  • À la lumière des mémoires et commentaires reçus lors des consultations, des compléments d’analyses techniques et économiques ont été effectués pour le BAC et le SAC.

BAC

  • Vérification des coûts d’achat par le Service des approvisionnements de la Ville de Saguenay pour certains types de bacs achetés par d’autres municipalités du Québec en 2017 et 2018;
  • Validation de la durée de vie des bacs suite à différentes discussions auprès d’autres municipalités en fonction des garanties du fabricant et de l’expérience terrain (15 à 20 ans);
  • À la suite de l’analyse des commentaires et recommandations reçus, la modulation de la fréquence des collectes a été revue afin de conserver le même niveau de service aux citoyens
    • Le nouveau calendrier annuel pourrait comporter 27 collectes d’ordures ménagères, 26 collectes de matières recyclables, 25 collectes de matières organiques et 5 collectes de résidus verts (à confirmer).

SAC

Évaluation des matériaux qui composent les sacs :

  • Polyéthylène base densité (hydrocarbure fossile) et acide polylactique (hydrocarbure provenant de la transformation du maïs);

Évaluation de la résistance des sacs en fonction du type de camion de collecte utilisé :

  • L’utilisation de camions munis de la technologie de type ROTO PAC devient impossible puisqu’elle menace l’intégrité des sacs. L’interdiction de ce type de camion permettant d’augmenter le tonnage par voyage aurait, sans aucun doute, un impact majeur au niveau du coût du contrat de collecte.

Validation du nombre de sacs requis (11 100 000 sacs/année/71 100 unités d'occupation).

  • L’utilisation de plastique à usage unique va à l’encontre des préoccupations soulevées lors des consultations publiques et de la crise planétaire liée à la pollution des océans par les plastiques;

Validation du prix d’acquisition des sacs. 

Résultats d'analyse

À la suite des recherches complémentaires, une grille d’analyse de risque a été produite et présentée à la commission du développement durable et de l'environnement de Saguenay. À la lumière des compléments d’analyses techniques et économiques, la commission a recommandé le choix du mode de collecte par BAC.

  • Cette recommandation a été entérinée par le conseil municipal de Saguenay;
  • Un règlement d’emprunt, au montant de 5 547 000 $, concernant l’acquisition et la distribution de bacs roulants, conteneurs et minibacs de cuisine pour matières organiques a été adopté par la Ville de Saguenay;
  • Ce règlement d'emprunt est admissible à une aide financière de 1 849 000 $ en vertu du PTMOBC.