Urbanisme

Consultation publique : plan d'agriculture urbaine de Saguenay

La Ville de Saguenay a reçu une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation pour réaliser un plan d’agriculture urbaine (PAU). L’agriculture urbaine désigne des activités agricoles pratiquées en milieu urbain. 

Elle peut prendre différentes formes :

  • Productions horticoles (légumières et fruitières) et d’élevage sur de petites superficies sur des terrains vacants municipaux ou privés;
  • Petits élevages en zone résidentielle (poules, abeilles, poissons, etc.);
  • Potagers dans la cour d’une résidence;
  • Jardins communautaires et collectifs;
  • Aménagements comestibles (végétaux comestibles et arbres fruitiers) dans les espaces publics;
  • Jardins aménagés sur des toitures ou des balcons;
  • Etc.

Le PAU s’insère dans une série de mesures identifiées au Plan de développement de la zone agricole de Saguenay (PDZA) pour promouvoir les produits et le savoir-faire agroalimentaires de la ville et de la région.  Dans le cadre de ce plan, des actions sont actuellement mises de l’avant :

  • pour mettre l’agriculture au cœur de l’alimentation de la ville (d’une charte alimentaire);
  • rendre les produits alimentaires régionaux plus accessibles par la création d’une structure de mise en marché (marché public);
  • faire connaitre la variété, la disponibilité et les avantages des produits agroalimentaires régionaux.

Ainsi le projet de PAU s’inscrit dans une démarche plus globale d’urbanisme alimentaire. 

Une étape importante est la mobilisation des acteurs du système alimentaire (citoyens, organismes communautaires et acteurs de l’alimentation) pour identifier les besoins, préoccupations et idées vis-à-vis l’agriculture urbaine.  C’est dans ce contexte que la Ville de Saguenay lance une consultation en ligne.

Les catégories du système alimentaire ont été créées pour faciliter les échanges :

  1. La production : poules, ruche, jardin communautaire, serre, etc.
  2. La transformation : microbrasserie, cuisine collective, fromagerie, préparation de repas, etc.
  3. La distribution : épicerie communautaire, entrepôt de fruits et légumes, épiceries, dépanneurs, marché public, etc.
  4. La consommation : restaurant, soupe populaire, restauration ambulante (food truck), etc.
  5. La gestion et la valorisation des déchets : composteur communautaire, gaspillage alimentaire, zéro déchet, etc. 

Toutes les idées sont les bienvenues! Il est à noter que les publications se font de manière anonyme. Vous pouvez également vous prononcer sur des idées soumises par d’autres citoyens.

SOUMETTRE MON IDÉE

Information supplémentaire
François Boivin : 418 698 3000 poste 3118
Martin Dion : 418 698-3000 poste 3187