Pigeons, écureuils et autres animaux en liberté

En zone résidentielle, il n’est pas permis de nourrir, de garder, ou autrement attirer des pigeons, des mouettes, des canards, des écureuils ou tout autre animal vivant en liberté ou errant dans les limites de la ville en distribuant de la nourriture ou en laissant de la nourriture ou des déchets du même genre à l’air libre de façon à nuire à la santé, à la sécurité ou au confort du voisinage.

Ceci ne s’applique toutefois pas dans les zones agricoles ou dans les zones urbaines lorsque l’immeuble est situé à plus de 300 mètres de toute résidence ou commerce.

Cage trappe

Il est possible d’utiliser une cage trappe pour capturer un animal de type faune urbaine (marmottes, moufettes et écureuils) et le relocaliser en forêt. Dans le cas de la capture d'un chat, il doit être, pour sa part, amenés à l’autorité compétente.

Ces installations peuvent être louées auprès des fourrières municipales au coût de 10 $/3 jours et de 5 $/jour supplémentaire. Il est également possible de faire installer une cage trappe par la fourrière pour la capture d’un animal. Des frais de 50 $ sont inhérents à l’installation de la cage et de 50 $ pour la relocalisation de l’animal en forêt, en plus des frais de location réguliers.

Poules

Il est interdit de posséder des poules, coqs ou autres animaux de ferme en zonage résidentiel sur le territoire de la ville de Saguenay, ceci en vertu du règlement de zonage.

Zonage agricole

Les poules ne sont autorisées qu’en zone agricole, comme usage secondaire à un bâtiment ou usage résidentiel.

Des exigences s’appliquent, tel que :

  • une superficie minimale de 1 hectare (10 000 m2) de terrains avec un dégagement de ½ hectare (5 000 m2) autour d’une résidence.
  • une distance séparatrice par rapport à une maison, un immeuble protégé ou un périmètre d’urbanisation s’applique en fonction du nombre de poules.

Œufs et nids d’oiseaux

Personne ne doit prendre ou détruire les œufs ou nids d’oiseaux dans les parcs ou autres lieux de la ville.

Animaux écrasés

Pour signaler la présence d’une carcasse d’un petit animal (chien, chat, moufette, porc-épic, renard, raton-laveur, marmotte, etc.), vous devez joindre la Fourrière Inter-Municipale ou la SPCA Saguenay, dépendamment de l’arrondissement concerné. Si, cependant, la carcasse est très imposante, comme dans le cas d’un orignal par exemple, vous devez contacter les services municipaux en composant le 418 698-3000 pour en faire le signalement.

Animaux perdus

Ce sont les refuges qui ont le mandat de prendre en charge et de disposer de tout animal errant sur le territoire duquel il relève. Il est donc recommandé de communiquer avec l’établissement concerné si vous avez perdu votre animal ou si vous en trouvez un.

Chien licencié

L’établissement autorisé pourra, cinq jours ouvrables suivant la date de l’avis au propriétaire ou de la date du début de l’hébergement dans le cas où il n’est pas possible d’identifier le propriétaire, placer en adoption, euthanasier ou vendre l’animal.

Animal non licencié

Dans le cas où il n’est pas possible d’identifier le propriétaire, l’établissement autorisé pourra, trois jours ouvrables suivant la date du début de l’hébergement, placer en adoption, euthanasier ou vendre l’animal.

Reprise d’un animal

Il sera possible au gardien de reprendre son animal moyennant le paiement des sommes encourues pour la garde de celui-ci par l’autorité compétente, à l’intérieur du délai prescrit ci-dessus. Ces sommes sont définies à l’article 72 de la réglementation intégrale.

Animaux sauvages

Dans le cas où vous constatez la présence d’un ours, orignal ou cerf en ville, vous devez contacter le ministère de la Faune dans les plus brefs délais. Dans tous les autres cas, n’hésitez pas à contacter le Service de la sécurité publique de la Ville de Saguenay en composant le 418 699-6000.

Ministère de la faune – Protection de la Faune
Bureau local de Chicoutimi
418 698-3567 sur les heures de bureaux
SOS braconnage : 1 800 463-2191 en tout temps