COVID-19 - Informations à ville de Saguenay

Espèces exotiques envahissantes

Protégeons le lac Kénogami des espèces exotiques envahissantes (EEE)!

Qu'est-ce qu'une EEE?
C'est un végétal, un animal ou un micro-organisme introduit hors de son aire de distribution. Pour certaines espèces, un seul fragment permettra le développement d'une nouvelle colonie.

Comment sont-elles introduites?
Par les eaux de lest (ballast) des navires, par la navigation de plaisance, par des activités comme l'horticulture, la pêche et la chasse.

Comment se déplacent-elles?
Les EEE peuvent être transportées par le courant, le vent et les animaux, mais ce sont les activités humaines qui représentent la cause principale de leur propagation d'un milieu à un autre. Elles s'accrochent aux embarcations et aux équipements et peuvent être déplacées d'un lac à l'autre.

Pourquoi sont-elles si nuisibles?
Les EEE causent d'énormes dommages tant environnementaux qu'économiques, tels que :

  • Obstruction d'une prise d'eau potable;
  • Diminution de la valeur des propriétés riveraines;
  • Bris sur les embarcations, les moteurs et les équipements;
  • Rétrécissement des voies de navigation;
  • Diminution de l'usage des plans d'eau pas les usagers (ex. baignade);
  • Diminution du capital de pêche par l'introduction de nouveaux compétiteurs;
  • Diminution de la biodiversité. 

Des envahisseurs à surveiller!

Certaines espèces exotiques envahissantes se retrouvent déjà dans la région et sont aux portes du lac Kénogami.

cladocère épineux

Cladocère épineux
Il se propage facilement en étant accroché aux bateaux et aux équipements de pêche. La présence de cladocère épineux pourrait changer drastiquement les populations de poisson du lac Kénogami.

moule zébrée Moule zébrée

La moule zébrée est un mollusque considéré comme une EEE redoutable. Elle peut facilement endommager différents types de structures et encrasser les embarcations.

myriophylle à épi Myriophylle à épi

Le myriophylle à épi est à craindre. Cette espèce se multiplie très rapidement à partir de petits fragments et fait beaucoup de dommage dans plusieurs lacs du Québec. Les grandes colonies de myriophylle à épi sont très difficiles à contrôler.

Ces trois espèces ont été observées dans les eaux du lac Kénogami ou sur ses berges.

Salicaire commune
salicaire commune
Alpiste roseau
alpiste roseau
Potamot crépu
potamot crépu

Le lavage des embarcations et des équipements permet de prévenir l'introduction d'espèces exotiques envahissantes et d'éviter de les propager d'un lac à un autre.