COVID-19 - Informations à ville de Saguenay

Arrivée de la Société des Vingt-et-Un au Saguenay

Statut : Désignation Catégorie : évènement historique
Autorité : ministère de la Culture et des Communications du Québec Date : 6 juin 2013


L'arrivée de la Société des Vingt-et-Un au Saguenay est un événement déterminant pour la colonisation et le développement de cette région. Formée en 1837 par un groupe d'habitants de La Malbaie, la Société des Vingt-et-Un obtient une licence de coupe de bois de la Compagnie de la Baie d'Hudson, qui est alors détentrice d'un monopole d'exploitation de la région. À compter du 11 juin 1838, les colons dépêchés par la société s'installent notamment à L'Anse-Saint-Jean et à Grande Baie. Au cours des années suivantes, malgré les limitations imposées par la Compagnie de la Baie d'Hudson, de nouveaux engagés s'établissent dans la région et défrichent les terres. En 1842, lors du renouvellement du bail de la Compagnie de la Baie d'Hudson pour l'exploitation du Saguenay, le gouvernement du Canada-Uni modifie les termes du contrat et place les terres agricoles aux enchères, ce qui met un terme à la clandestinité des colons. C'est donc l'arrivée de la Société des Vingt-et-Un qui a érodé la résistance à la colonisation et marqué la naissance de plusieurs villes et villages du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Référence

BOUCHARD, Gérard, Yolande LAVOIE et Christian POUYEZ; 1983 : Les Saguenayens : introduction à l'histoire des populations du Saguenay, XVIe-XXe siècles. Sillery, Presses de l'Université du Québec, 386 p. 

BOUCHARD, Russel, 1992 : Histoire de Chicoutimi. Chicoutimi-Nord, 241 p. 

GIRARD, Camil et Normand PERRON; 1989 : Histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les Régions du Québec, 2. Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 665 p. 

TREMBLAY, Éric; 2013 : « La Société des Vingt-et-Un et la colonisation du Saguenay-Lac-Saint-Jean ». Histoire Québec. Vol. 19, no 1, p. 13-15. 

TREMBLAY, Victor : 1968 : Histoire du Saguenay - Depuis les origines jusqu'à 1870. Chicoutimi, La librairie régionale inc., 463 p.

Répertoire du patrimoine culturel du Québec 

Le Semeur

Crédits : Gratien Tremblay