Résidences artistiques

14 m2

Dans l’objectif de rendre l’accueil des usagers plus dynamique, la Ville de Saguenay propose aux artistes de la relève en arts visuels, arts numériques et métiers d’art de Saguenay de soumettre un projet artistique qui sera exposé sur le mur de l’entrée de la bibliothèque de Chicoutimi. Ce projet de résidence de six semaines permet à un artiste de créer, échanger et réfléchir dans un espace public dynamique, dédié au partage et au transfert des connaissances.

Tout au long du processus, des activités parallèles de médiation culturelle et d’animation en bibliothèque (ex. : conférences, ateliers, rencontres avec des groupes scolaires, etc.) sont réalisées en collaboration avec l’équipe d’animation et de médiation culturelle. Cette initiative permet de sensibiliser le public au travail des artistes visuels et à la fonction de l’art dans la ville, tout en favorisant des échanges privilégiés entre la communauté et l’artiste.

L’artiste qui occupe l’espace du hall d’entrée pour cette période de six semaines doit créer, pendant les heures d’ouverture de la bibliothèque, une œuvre originale inspirée du lieu et des usagers qui le fréquentent.

Objectifs du programme de bourse de la ville de Saguenay

  • Soutenir les artistes visuels de Saguenay dans la création et la diffusion de leur art;
  • Sensibiliser le public au travail des artistes visuels et à la fonction de l’art et de l’artiste dans la ville;
  • Mettre en valeur le dynamisme des bibliothèques de Saguenay comme lieux d’échanges et de rencontres;
  • Créer des échanges privilégiés entre la communauté et un ou une artiste.
  • 2017 - Audrey Larouche

    Dans le cadre de la première résidence en art actuel en bibliothèque de la Ville de Saguenay, l’artiste Audrey Larouche a été sélectionnée parmi les artistes de la relève saguenéenne pour réaliser ce projet d’envergure. Du 15 mai au 24 juin 2017, la bibliothèque de Chicoutimi a accueilli cette artiste dont la pratique traite de féminité et de marginalité.

    Audrey Larouche travaille simultanément le dessin, la peinture, la sculpture, l’installation et l’estampe dans un processus dynamique où une discipline nourrit l’autre. Elle crée des espaces impossibles où se côtoient des langages différents. Ses œuvres sont peuplées de sujets hétéroclites mis en relation les uns avec les autres, principalement des femmes assumées, des marginaux, des objets saugrenus et des parcelles de lieux.

  • 2019 - Laurie Girard

    Du 19 août au 29 septembre 2019, la bibliothèque de Chicoutimi a accueilli l’artiste Laurie Girard pour la deuxième édition du projet 14 m2 : Résidence de création en art actuel. Pendant son séjour de six semaines, elle a réalisé un projet artistique qui est actuellement exposé sur le mur de l’entrée de la bibliothèque de Chicoutimi. Pendant la résidence, l’artiste a été appelée à créer, échanger et réfléchir dans cet espace public dynamique, dédié au partage et au transfert des connaissances.

    La pratique en art visuel de Laurie Girard se manifeste principalement par la rencontre du dessin traditionnel et des procédés numériques actuels. Par la répétition, l’addition et la soustraction de motifs fait main numérisés et de textures virtuelles, elle réalise des ensembles graphiques complexes qui résultent de l’accumulation de gestes qui rappellent ceux d’une machine.

    Avec l’aide de logiciels, elle manipule les images par couches successives, comme des cellules qui prennent vie et qui se multiplient pour ensuite se fondre et se métamorphoser en une réalité nouvelle. Les motifs sont créés sur mesure et découlent d’éléments souvent réels, comme des gens ou des objets, ou encore de formes abstraites et de concepts virtuels. Elle s’intéresse aux lignes qui proviennent du paysage, des lieux communs, de l’architecture et de la nature.  Ses œuvres imprimées sont la plupart du temps de très grande taille, le format étant pour elle une manière de rendre l’œuvre vivante.

    • 19 août 2019 : lancement de la résidence de création
    • 19 août au 29 septembre : artiste présente en bibliothèque 10 heures par semaine
    • 19 août au 22 décembre : réalisation de plusieurs activités artistiques

Création littéraire jeunesse

C’est dans l’optique de mettre en lumière le travail d’un auteur saguenéen ainsi que de promouvoir la langue française auprès des usagers de ses bibliothèques que la Ville de Saguenay invite les auteurs professionnels de Saguenay à soumettre leur candidature pour sa résidence de création littéraire jeunesse à la bibliothèque d’Arvida. Il s’agit d’une résidence de création de huit semaines pendant laquelle l’artiste est appelé à écrire un conte jeunesse s’inspirant du lieu, de son histoire  et de ses usagers. Tout au long du processus, parallèlement à l’écriture, l’écrivain participe à des activités de médiation culturelle qui sont pensées et réalisées en collaboration avec l’équipe d’animation et de médiation culturelle de la Ville, afin d’encourager les usagers à améliorer leur maîtrise de la langue et à en promouvoir le bénéfice. Ces activités de médiation sont également utilisées comme vecteur de création et d’inspiration du projet littéraire. Le temps consacré à la création littéraire es d'au moins 70 %, et celui consacré aux activités de la bibliothèque est d'au plus 30 %.

Objectifs du programme de bourse de la ville de Saguenay

  • Soutenir les auteurs de Saguenay dans la création et la diffusion de leur art;
  • Faire connaître les auteurs et leurs œuvres à la communauté saguenéenne;
  • Promouvoir, valoriser, reconnaître et célébrer la langue française;
  • Mettre en valeur le métier d’écrivain auprès des publics;
  • Créer des échanges privilégiés entre la communauté et les auteurs (causeries, ateliers, lectures, etc.);
  • Renouveler les contextes et les modes de création des auteurs;
  • Mettre en valeur le dynamisme des bibliothèques de Saguenay comme lieux d’échanges et de rencontres.
  • 2019 - Sophie Torris

    Sophie Torris enseigne le théâtre, la littérature dans les écoles primaires, au cégep et à l’université. Elle se nourrit essentiellement de l’imagination des enfants pour écrire ses pièces de théâtre. Si les univers qu’elles invitent sur scène ont de la couleur et de la fantaisie, ses textes n’en sont pas moins intelligents et humoristiques. Jouant sur le double sens des mots, elle offre ainsi plusieurs clés d’accès, séduisant tout autant les acteurs en herbe que leur public souvent adulte. Impressionnée par tout ce que les enfants ont à dire sur le monde qui les entoure, elle organise également des Choco-philo dans les bibliothèques et dans les écoles autour de petits récits philosophiques qu’elle écrit. Parallèlement à sa pratique professionnelle, elle participe régulièrement aux chics soirées de Slam-poésie du Saguenay Lac-St-Jean.