Compteurs électroniques avec module à radiofréquences

La majorité des compteurs du parc d’Hydro-Jonquière sont des compteurs de conception électromécanique. Depuis 2007, ils sont progressivement remplacés (pérennité, développement, exigences de Mesures Canada) par des modèles électroniques à affichage numérique. La méthode de relève des compteurs se fait donc principalement par un releveur, qui lit directement les données sur le compteur. Ces données sont ensuite saisies par un commis dans le système de facturation. 

Ceux-ci  seront progressivement remplacés par une version électronique munie d’un module de communication à radiofréquences RF, laquelle permet la lecture des compteurs à courte distance, à l’aide d’un ordinateur de main. Ils ont pour avantage de faciliter la lecture des compteurs, d’augmenter l’efficience de la relève, la fiabilité des lectures ainsi que l’importation des données au système de facturation. Ils permettent aussi, dans la plupart des cas, d’éviter l’intrusion des releveurs sur les propriétés.

 Hydro-Jonquière est tenue de faire appliquer les décisions de la Ville de Saguenay par sa réglementation municipale. Le client est par ailleurs tenu de donner accès à l’appareil de mesurage, qui appartient à Hydro-Jonquière. Dans le cas où un compteur serait inaccessible (pour différentes raisons), les installateurs quittent les lieux et un accroche-porte est laissé afin d’en informer le résident.

  • Qu’est-ce qu’un compteur électronique avec module de communication à radiofréquence?

    Le compteur électronique avec module de communication à radiofréquence, parfois appelé compteur RF, est un appareil électronique qui enregistre la consommation d’électricité du client. Ce compteur permet à Hydro-Jonquière de faire la relève à distance de la consommation du client; l’employé, à l’aide d’un ordinateur portatif, récupère la lecture des compteurs en sillonnant les rues desservies par le réseau électrique d’Hydro-Jonquière. Grâce à ces compteurs, la facturation sera basée dans la grande majorité des cas sur la consommation réelle du client et non sur une estimation, comme cela pouvait se produire avec l’ancienne technologie, lorsque le compteur était difficile d’accès. 

    La technologie à radiofréquence employée pour les compteurs n’est pas nouvelle et est largement répandue pour d’autres appareils tels que les moniteurs pour bébé, les téléphones sans fil, etc.

    • Le compteur 900 MHz : celui installé par Hydro-Jonquière

    Cet appareil transmet des données périodiquement, que le releveur soit à proximité ou non. Le releveur recueille les données au moyen d’un micro-ordinateur de main lorsqu’il est à proximité du compteur. À son retour au bureau, il achemine les données vers le système de facturation d'Hydro-Jonquière

    • Le compteur de nouvelle génération : celui installé par Hydro-Québec

    Cet appareil enregistre la consommation d’électricité du client et permet à Hydro-Québec de faire la relève à distance des données de consommation sans l’aide de releveurs. Les compteurs de nouvelle génération émettent des radiofréquences de façon intermittente plusieurs fois par jour, à raison de quelques millisecondes chaque fois. Le total quotidien de ces émissions est de moins de 90 secondes. Le compteur de nouvelle génération est maintenant la norme de l’industrie.

  • Comment reconnaître un compteur avec module à radiofréquences?

    Ces nouveaux compteurs émettant des radiofréquences sont physiquement très semblables aux anciens compteurs électroniques. On peut distinguer ces nouveaux compteurs par la lettre R (radiofréquences) ajoutée au code d’identification visible au centre du compteur (TYPE C1SR pour les compteurs domestiques et TYPE C1STR3I pour les compteurs domestiques biénergie).

  • Implantation des nouveaux compteurs

    C’est en 2015 que le déploiement de ce type de compteurs est débuté chez les clients commerciaux. Le plan d’implantation au niveau de la clientèle résidentielle prévoit l’installation d’environ 6 500 compteurs électroniques avec module de communication à radiofréquences par année, sur une période d’environ trois ans (2018, 2019 et 2020).

  • Que fait Hydro-Jonquière avec les compteurs qu’elle retire de son parc?

    Le recyclage des compteurs et la récupération des matières qu’ils contiennent sont effectués par un fournisseur qui est tenu de respecter la procédure stricte d’Hydro-Jonquière en matière de récupération et de recyclage. Cette procédure prévoit le désassemblage de chaque compteur afin que chaque composant soit récupéré et recyclé.

  • Pourquoi remplacer mon compteur si mon vieux modèle fonctionne toujours bien?

    Bien qu’ils soient toujours fiables, la majorité des compteurs du parc d’Hydro-Jonquière ont plus de 25 ans et l’entreprise doit les remplacer avant qu’ils atteignent la fin de leur durée de vie utile. Les compteurs électromécaniques, que l’on reconnaît à leur disque qui tourne et à leurs cadrans, ne sont plus fabriqués en Amérique du Nord depuis 2010. La décision de les remplacer n’est donc pas un choix, mais une nécessité. 

    Mesures Canada impose aux entreprises des règles strictes qui visent à garantir la précision des systèmes de mesure qu’elles utilisent. Hydro-Jonquière est donc tenue d’installer des compteurs qui lui permettent de respecter ces règles. Fiables et sécuritaires, les compteurs électroniques avec modules de communication RF enregistrent et transmettent à Hydro-Jonquière les données de consommation des clients. L’employé d’Hydro-Jonquière doit circuler dans les rues pour faire la relève de la consommation d’électricité qu’affiche le compteur.

    Plus de 125 millions de ces compteurs ont déjà été déployés dans le monde. Le remplacement des compteurs d’Hydro-Jonquière s’inscrit donc dans cette tendance mondiale.

  • Y a-t-il possibilité de surtension lors de l’installation?

    Le fait de brancher ou de débrancher un compteur ne cause pas de surtension. Il ne s’agit en fait que d’une brève interruption du courant nécessaire pour remplacer le compteur en toute sécurité. L’opération est simple et équivaut à allumer ou à éteindre une lampe, par exemple. 

    Il est cependant à noter qu’un bris pourrait survenir dans deux rares circonstances (indépendantes des activités d’Hydro-Jonquière) :

    • s’il y avait un problème existant dans l’installation électrique du client;
    • si des appareils électriques plus sensibles ou présentant déjà une faiblesse au moment du remplacement du compteur étaient branchés. 

    En novembre 2013, la Corporation des maîtres électriciens a effectué un rappel quant à l’importance de faire vérifier l’embase électrique de façon régulière.

  • Y a-t-il possibilité d’incendie lors de l’installation?

    La manipulation d’un compteur ne peut en aucun cas être la cause d’un incendie. L’installation de ces appareils est un geste simple qui s’apparente à celui de brancher n’importe quel appareil électrique dans une prise de courant. Un compteur muni de quatre bornes de raccordement se trouvent à l’arrière du compteur; ces bornes ressemblent aux fiches des appareils électriques. Tout comme on insère la fiche d’un appareil électrique dans une prise de courant, le compteur s’insère dans l’embase du client. Ainsi, les bornes de raccordement du compteur s’insèrent dans les mâchoires situées dans l’embase. C’est au contact de ces deux éléments que l’électricité circule et que le compteur peut fonctionner. 

    Par ailleurs, la CMEQ rappelle que l’embase, ainsi que toute installation électrique, peut ne plus être sécuritaire avec le temps et recommande fortement aux propriétaires de faire inspecter leur installation électrique aux cinq ans par un maître électricien. Comme une prise de courant, l’embase du compteur fait partie de l’installation électrique d’une maison et son propriétaire a la responsabilité de l’entretenir.

  • Alimentation de secours

    Le remplacement du compteur ne nuira pas au fonctionnement des alimentations de secours. L’équipement pourra vous fournir du courant dès que l’installateur aura retiré l’ancien compteur et mis en place le nouveau, opération qui ne dure que quelques minutes. Il est cependant fortement recommandé toutefois de vérifier votre alimentation de secours pour vous assurer que votre équipement fonctionne correctement.

  • Systèmes biénergie

    Le mode de fonctionnement du compteur électronique avec module de communication RF pour les systèmes biénergie qu’Hydro-Jonquière installera en remplacement du compteur actuel est le même. La seule différence est que le nouveau compteur intégrera une technologie permettant de transmettre vos données de consommation, ce que votre compteur actuel n’est pas en mesure de faire. Il n’y aura pas de changement de tarification.

  • Processus de recouvrement

    L’arrivée des compteurs électroniques avec module de communication RF ne change rien au processus de recouvrement, ni au fait d’interrompre le service ou non à un client. Ce processus est d’ailleurs bien documenté et approuvé par la Régie de l’énergie, et comporte l’envoi de plusieurs avis et rappels préalables à une interruption de service, étape qui peut survenir quand toutes les démarches précédentes ont été effectuées sans succès. L’interruption de service est toujours l’étape de dernier recours, l’objectif d’Hydro-Jonquière étant d’amener les clients éprouvant des difficultés financières à payer leur solde, et non d’interrompre le service. 

    Hydro-Jonquière encourage les clients qui ont de bonnes habitudes de paiement à appeler pour prendre une entente lorsqu’ils vivent une situation difficile et qu’ils ne sont pas en mesure d’acquitter les sommes dues. 

    Rappelons que l’électricité est l’un des seuls services facturés au client après consommation. Par souci d’équité, Hydro-Jonquière se doit de demander à ses clients de payer pour l’électricité consommée. Sinon, ces sommes augmentent la dépense de mauvaises créances d’Hydro-Jonquière et cela se répercute dans les tarifs payés par l’ensemble de la clientèle. Par ailleurs, notons que près de 90 % des clients acquittent leur facture avant ou à l’échéance. De plus, aucune interruption de service n’est effectuée durant la période hivernale, soit du 1er décembre au 31 mars, pour la résidence principale des clients résidentiels qui chauffent à l’électricité.

  • Possibilité de surfacturation

    Un nouveau compteur, que celui-ci soit électromécanique, numérique ou à radiofréquences, n’a aucun lien avec les variations sur la facture d’un client.

    Tous les compteurs d’Hydro-Jonquière sont approuvés par Mesures Canada. Cet organisme indépendant impose aux entreprises des règles strictes qui visent à assurer la précision des systèmes de mesurage qu’elles utilisent. Hydro-Jonquière est donc tenue d’installer des compteurs qui lui permettent de respecter ces règles. Les compteurs électroniques avec modules de communication RF déployés sont donc fiables et sécuritaires et mesurent la consommation réelle des clients. 

    Ce sont les variations de température ou les changements aux habitudes de consommation qui peuvent influencer la facture d’électricité. Il est important de savoir qu’un hiver particulièrement rigoureux peut entraînant un impact sur la consommation des clients et donc sur la facture d’électricité hivernale des clients ou, pour les clients abonnés au mode de versements égaux, à la révision annuelle des mensualités. 

    Il faut aussi savoir qu’au moment du remplacement d’un compteur, une lecture de la consommation réelle est prise. Si un client n’a pas donné accès à son compteur durant une longue période et n’a pas rempli sa carte d’autorelève, sa facturation est basée sur une consommation estimée. Il se peut donc que ce client ait payé moins que ce qu’il a réellement consommé, entraînant un ajustement sur la facture d’électricité.

  • Différence entre les compteurs d’Hydro-Jonquière et ceux d’Hydro-Québec

    Les compteurs proposés par Hydro-Jonquière sont d’une technologie beaucoup plus simple que les compteurs CNG et sont déjà utilisés depuis plusieurs années par Hydro-Québec et par d’autres distributeurs municipaux. En 2009, Hydro-Québec a déposé auprès du gouvernement son nouveau plan stratégique 2009-2013 en misant sur l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables ainsi que sur l’innovation technologique dont une nouvelle infrastructure de mesurage avancé (IMA) comprenant une « nouvelle génération » de compteurs d’électricité. C’est dans ce cadre qu’Hydro-Québec a été autorisé en 2010, par la Régie de l’énergie, à commencer son projet LAD, soit la lecture à distance.

Option de retrait

La seule option qui vous permet de conserver l’ancien compteur est de vous prévaloir de l’option de retrait. Dans ce cas, Hydro-Jonquière installera chez vous un compteur électronique non communicant qui exige une relève manuelle. Conformément à l’option de retrait approuvée par le règlement municipal, des frais initiaux d’installation ainsi que des frais mensuels de relève vous seront alors facturés. 

Le compteur non communicant se distingue du compteur électronique avec module de communication RF par le fait qu’il ne possède pas la carte de communication nécessaire à la transmission des données de consommation et par conséquent, n’émet pas de radiofréquences. 

Le compteur électronique avec module de communication RF représente désormais l’offre de base dûment autorisée par le règlement municipal, lequel a également autorisé l’option de retrait pour ceux qui ne souhaitent pas un compteur électronique avec module de communication RF. 

Notez que l’envoi d’un avis de non-consentement, le fait d’apposer une note sur le compteur ou toute autre action de ce genre ne constitue pas un refus valide.

  • Se prévaloir de l’option de retrait

    Lorsqu’Hydro-Jonquière est prête à remplacer les compteurs dans un secteur, elle envoie une lettre aux clients concernés pour les en informer. Si un client souhaite se prévaloir de l’option de retrait, il doit en informer Hydro-Jonquière le plus tôt possible. Seul le responsable du compte d’électricité peut en faire la demande. 

    • Par courriel : hydrojonquiere@ville.saguenay.qc.ca
    • Par téléphone : 418 698-3370
    • Par la poste : 1710, rue Sainte-Famille C. P. 2000
                            Jonquière (QC)  G7X 7 W7 

    Si un client signale son intention de se prévaloir de l’option de retrait dans les 30 jours suivant la date qui est inscrite dans la lettre, Hydro-Jonquière maintiendra en place le compteur non communicant, moyennant des frais de 85 $. Notez que des frais mensuels de relève de 2,50 $ s’appliqueront. 

  • Frais inhérents à l’option de retrait

    Contrairement au compteur électronique avec module de communication RF qui permet à Hydro-Jonquière d’obtenir vos données de consommation à distance afin d’émettre votre facture, le compteur non communicant exige une relève manuelle. Cette relève est dorénavant maintenue uniquement pour les clients ayant choisi l’option de retrait. 

    La Régie de l’énergie a statué qu’il était juste et équitable que ces frais soient imputés au client selon le principe du demandeur-payeur, puisqu’il s’agit d’un choix personnel. En l’occurrence, ces frais ne peuvent être assumés par l’ensemble de la clientèle d’Hydro-Jonquière par le biais des tarifs d’électricité. 

    Il est important de noter qu’en tout temps un client peut décider de revenir gratuitement à l’offre de base, soit le compteur électronique avec module de communication RF.

  • Électricité 400 ampères

    La Ville de Saguenay et la Régie de l’énergie ont déterminé que seuls les clients auxquels l’électricité est fournie à une tension de 200 ampères et moins et à qui la puissance n’est pas facturée peuvent se prévaloir de l’option de retrait. Cette option ne s’applique donc pas aux cas des compteurs électroniques avec modules de communication RF qui mesurent la puissance. Aussi, lorsque la puissance est facturée, Hydro-Jonquière doit effectuer la relève sur une base mensuelle, alors que l’option de retrait ne prévoit que trois relèves par année. 

    Pour proposer l’option de retrait à ces clients, Hydro-Jonquière devrait multiplier le nombre de modèles de compteur et acquérir des quantités minimes de certains modèles, pour le cas où des clients refuseraient le compteur électronique avec module de communication RF. C’est pourquoi Hydro-Jonquière a choisi l’uniformité dans le cas des compteurs qui mesurent la puissance, tout en tenant compte de la réglementation de Mesures Canada quant à leur certification.

Santé

Radiation sans fil

Santé Canada révise périodiquement ses normes en fonction de l’évolution de l’analyse globale des connaissances scientifiques. Une consultation publique s’est tenue concernant les niveaux d’émission autorisés par le Code de sécurité 6. Les niveaux d’émission autorisés par le code de sécurité 6 touchent l’ensemble des équipements utilisant des radiofréquences, dont, par exemple, les tours de communication, les moniteurs pour bébé et les compteurs. 

Aucun risque pour la santé

Les compteurs avec module à radiofréquences proposés par Hydro-Jonquière sont de l’ordre de 0,25 à 2,2 µW/m2. Les nouveaux compteurs dits de nouvelle génération proposés par Hydro-Québec émettent, pour leur part, des radiofréquences d’une intensité se situant entre 5,6 µW/m2 et 50 µW/m2. Santé Canada est d’avis que l’exposition à l’énergie radiofréquences de ces types de compteurs ne représente aucun risque pour la santé, à la suite de ses analyses et de ses études concernant le sujet, comme expliqué sur son site Web.