Démographie de la population des aînés

Caractéristiques sociodémographiques

Depuis déjà quelques années, il est possible de constater une augmentation du nombre de personnes âgées de 65 ans et plus au Québec. Saguenay n’échappe pas à cette tangente. Selon Statistique Canada, les aînés de 65 ans et plus représentaient environ 15 % de la population de Saguenay en 2006. Cette proportion est passée à près de 18 % en 2011 pour atteindre un sommet de plus de 20 % en 2016.  À la lumière de ces chiffres, force est de constater que le vieillissement de la population s’accentue à un rythme fulgurant. De plus, selon le bulletin statistique réalisé par l’Institut de la statistique du Québec en février 2016, la population de Saguenay est plus âgée que celle de l’ensemble du Québec (20,2 % contre 17,6 %). Concrètement, le nombre d’aînés de 65 ans et plus vivant à Saguenay représente 30 500 personnes selon le dernier recensement. De ce nombre, il est intéressant de constater qu’il y a un plus grand nombre de femmes que d’hommes à Saguenay. En analysant les données de l’Institut de la statistique du Québec, telles que présentées dans le tableau suivant,  les projections démographiques pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay permettent de conclure que cette augmentation de la population vieillissante ne fera que s’accentuer dans les prochaines années.

De plus, selon les données du dernier recensement obtenues par Statistique Canada, à Saguenay, 18,8 % des personnes âgées de 65 ans et plus se trouvent en situation de faible revenu. De ce nombre, 13,5 % sont des hommes et 23,3 % sont des femmes. Cette statistique est en partie explicable par les iniquités salariales entre les hommes et les femmes.

Si nous poursuivons sur des considérations économiques, selon les données de la Société canadienne d’hypothèque et de logement, 21 % des aînés de 75 ans et plus habitent en résidence privée pour aînés à Saguenay, comparativement à 18 % pour l’ensemble du Québec. Le budget mensuel moyen pour habiter en résidence serait de 1 442 $, comparativement à 1 626 $ pour la moyenne Québécoise.

MENTION DE SOURCES