COVID-19 - Informations à ville de Saguenay

PGMR

Sommaire : le PGMR 2023-2030 en bref

Le contenu du projet de PGMR respecte les éléments prévus par la loi et cadre avec les orientations et objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et ceux de la Stratégie de valorisation de la matière organique.

Description du territoire d’application
Le territoire municipal de la ville de Saguenay correspond dans sa totalité au territoire de planification du présent plan de gestion des matières résiduelles. 

La ville de Saguenay est constituée de trois arrondissements, soit ceux de Chicoutimi, de Jonquière et de La Baie. L’arrondissement de Chicoutimi comprend les secteurs Canton Tremblay, Chicoutimi et Laterrière; l’arrondissement de Jonquière comprend les secteurs Lac-Kénogami, Jonquière et Shipshaw, et l’arrondissement de La Baie comprend le secteur La Baie. 

Répartition des responsabilités
En tant que municipalité régionale, la Ville de Saguenay assure l’entière responsabilité de l’élaboration, de l’adoption, de la révision et de la mise en œuvre de son PGMR. Elle planifie les besoins et les coûts pour l’implantation ou la mise à niveau de ses équipements, infrastructures et services. 

Par l’entremise de son Service du développement durable et de l’environnement, elle prend en charge les tâches de gestion et d’opération des sites dont elle est propriétaire et où sont acheminées les matières résiduelles, en plus de gérer les activités de collectes ainsi que les activités d’information, de sensibilisation et d’éducation. 

Une entente intermunicipale relative à l’utilisation du lieu d’enfouissement technique d’Hébertville-Station a été convenue entre la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, la MRC du Fjord-du-Saguenay et la Ville de Saguenay et une autre relative à la gestion des matières résiduelles a été convenue entre la MRC du Fjord-du-Saguenay et la Ville de Saguenay.

Services offerts, collectes et équipements en place
La Ville de Saguenay compte sur son territoire et à l’extérieur de celui-ci des équipements et infrastructures assurant la gestion des matières résiduelles dont notamment : un centre de tri des matières recyclables, quatre écocentres, un centre de compostage, un centre de traitement de boues de fosses septiques, trois usines d’épuration des eaux usées, quatre installations d’épuration des eaux usées de type étangs aérés, un lieu d’enfouissement technique, un lieu d’enfouissement sanitaire, un lieu d’enfouissement pour sols contaminés et trois sites de dépôt de béton et d’asphalte. 

Plus de 50 organismes de récupération, de recyclage et de réemploi sont actifs sur le territoire, et plus d’une vingtaine offrent des services de collecte, de transport et de traitement. 

On retrouve également plusieurs points de dépôt pour les produits visés par la responsabilité élargie des producteurs (REP) dont notamment : les produits électroniques, les peintures, les lampes au mercure, les piles et les batteries, les huiles, les liquides de refroidissement, leurs contenants et autres produits assimilables. 

Les services de collecte offerts comprennent : la collecte des déchets, des matières recyclables, des matières organiques, des encombrants et des plastiques agricoles. On compte également la collecte et la vidange des boues de fosses septiques. 

Des points de dépôt accessibles aux citoyens permettent la valorisation des matières qui ne doivent pas se retrouver dans les collectes municipales dont notamment : les piles et les batteries usées, les bouchons de liège et les masques jetables.

Plusieurs programmes de réduction à la source, de réemploi, de récupération hors foyer et de valorisation sont également offerts aux citoyens.

Inventaire des matières résiduelles produites sur le territoire (année de référence 2020)
Les quantités de matières résiduelles sont inventoriées pour chacun des secteurs sur le territoire de planification.

Pour le secteur résidentiel

Les quantités de matières recyclables récupérées, éliminées et générées représentent respectivement des quantités de 13 089 tonnes (t), 7 358 t et 20 447 t pour un taux de récupération du papier, carton, verre, métal et plastique de 64 %. 

Les quantités de matières organiques récupérées, éliminées et générées s’élèvent à 22 945 t, 22 056 t et 45 001 t respectivement pour un taux de recyclage des résidus verts, des résidus alimentaires et des boues municipales de 51 %. 

Les quantités des autres matières récupérées, éliminées et générées, comprenant les résidus domestiques dangereux (RDD), les véhicules hors d’usage, le textile et les encombrants, s’élèvent à 11 257 t, 4 846 t et 16 103 t. 

La quantité de résidus ultimes enfouis par le secteur résidentiel est de 41 286 t ce qui correspond à une quantité moyenne éliminée par habitant de 280 kg par année.

Pour le secteur des ICI

Les quantités totales de matières résiduelles récupérées, éliminées et générées représentent des quantités de 41 765 t, 41 409 t et 83 174 t respectivement pour un taux de recyclage des matières recyclables de 48 % et de recyclage des matières organiques de 63 %. 

La quantité de résidus ultimes enfouis par le secteur des ICI est de 29 726 t ce qui correspond à une quantité moyenne éliminée par habitant de 202 kg par année.

Pour le secteur des CRD

Les quantités totales de matières résiduelles récupérées, éliminées, utilisées en lieu d’enfouissement et générées représentent respectivement des quantités de 81 775 t, 22 398 t, 5 955 t et 110 127 t pour un taux de valorisation de 74 %. 

La quantité de résidus ultimes enfouis par le secteur des CRD est de 11 679 t ce qui correspond à une quantité moyenne éliminée par habitant de 79 kg par année.

La quantité de résidus ultimes enfouis tous secteurs confondus : résidentiel, ICI et CRD est de 82 681 t représentant une quantité moyenne éliminée par habitant de 561 kg par année.

Diagnostic, orientations et mesures prévues
Le diagnostic du PGMR 2016-2020 a permis de faire ressortir les problématiques et les enjeux afin d’élaborer un nouveau plan d’action. Le plan d’action 2023-2030 précise les objectifs, les secteurs visés, les responsables et les collaborateurs à la réalisation, l’échéancier de mise en œuvre, les cibles à atteindre de même que les prévisions budgétaires. 

Suivi et surveillance de la mise en œuvre
L’atteinte des objectifs poursuivis par le PGMR repose en grande partie sur la stratégie de suivi et de surveillance de la mise en œuvre déployée pour faire adopter de nouveaux modes de gestion à tous les générateurs de matières résiduelles sur le territoire. 

La mise en œuvre s’articule autour d’une reddition de compte annuelle au MELCC et du mandat de surveillance et d’encadrement accordé à la commission du développement durable et de l’environnement, de même qu’aux comités consultatif et technique intermunicipaux.

Objectifs

Le PGMR 2023-2030 de la Ville de Saguenay a été élaboré afin de répondre aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles ainsi qu’aux objectifs de la Stratégie de valorisation des matières organiques. 

Cible 2030

  • Réduire la quantité de matières résiduelles enfouies à 525 kg/habitant par année;
  • Recycler 75 % du papier, du carton, du verre, du métal et du plastique;
  • Valoriser 65 % des matières organiques;
  • S’assurer que 100 % du secteur résidentiel (unifamilial et multifamilial) est desservi par la collecte des matières organiques et desservir, sur demande, les ICI assimilables;
  • Recycler et valoriser 80 % des résidus de construction, rénovation et démolition.

Plan d’action 2023-2030

Le plan d’action comprend 52 actions regroupées en six grandes mesures. En voici quelques-unes :

1 - Accompagner, informer et sensibiliser

  • Sensibiliser les citoyens aux 3RV, à l’importance de bien trier les matières à la source et aux enjeux reliés aux produits à usage unique;
  • Offrir un service-conseil personnalisé aux multilogements et aux ICI;
  • Promouvoir les programmes de réduction à la source, de réemploi et d’économie de partage.

2 - Augmenter la qualité et la performance de récupération des matières recyclables

  • Construire un nouveau centre de tri technologique permettant d’améliorer la qualité de la matière triée et favorisant le développement de nouveaux marchés et de débouchés encourageant l’économie circulaire;
  • Poursuivre l’implantation d’équipements de tri intérieurs et extérieurs dans les bâtiments municipaux.

3 - Optimiser les écocentres et favoriser le réemploi

  • Développer une structure de fonctionnement favorisant les activités de réemploi (partenariats : écoboutique, atelier de réparation, etc.);
  • Implanter les infrastructures et les équipements nécessaires aux activités de réemploi.

4 - Collecter et recycler les matières organiques

  • Offrir la collecte municipale des matières organiques à l’ensemble du secteur résidentiel unifamilial et multifamilial;
  • Offrir la collecte municipale des matières organiques aux ICI assimilables, aux OBNL, aux CPE et aux écoles primaires et secondaires;
  • Organiser des activités de don de compost aux citoyens.

5 - Favoriser la récupération et la valorisation des résidus de CRD et autres matières

  • Maintenir la valorisation et le réemploi des agrégats dans les travaux d’infrastructures municipales routières;
  • Valoriser les matières non visées par la collecte sélective.

6 - Favoriser la réduction à la source et optimiser les pratiques municipales en GMR

  • Maintenir et améliorer les programmes de réduction à la source et de réemploi (aides financières pour l’achat de couches, de produits d’hygiène féminine durables et de produits d’incontinence durables);
  • Créer un programme pour soutenir les initiatives permettant de réduire la quantité de matière éliminée;
  • Préparer et adopter une politique d’achat responsable;
  • Maintenir et instaurer des pratiques et procédures favorisant la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation dans les services municipaux.

Lexique

3RV-E      Réduction, réemploi, recyclage, valorisation, élimination
CRD  Construction, rénovation, démolition
GMR  Gestion des matières résiduelles
ICI   Industries, commerces et institutions
ICI assimilable ICI générant des matières comparables en quantité (trois bacs roulants et moins) et en qualité au secteur résidentiel
MELCC  Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tonne métrique