COVID-19 - Informations à ville de Saguenay

Avertisseurs de fumée et de monoxyde

Avertisseur de fumée

Le Code national du bâtiment stipule que, lorsque l’on rénove un logement ou lors de la construction d’une habitation neuve, il faut installer des avertisseurs de fumée qui avertiront les usagers en cas d’incendie. Non seulement faut-il en installer un près des endroits où l’on dort, mais il faut aussi en installer un à chaque étage, y compris au sous-sol.

Détecteur de monoxyde de carbone

Les causes d’une intoxication
L’intoxication au monoxyde de carbone peut survenir en raison d’un mauvais entretien ou au dysfonctionnement des chauffages d’appoint et des poêles à charbon conséquemment à l’obturation des bouches de ventilation, au conduit de la cheminée qui est bouché en entier ou en partie, ainsi que lorsque le chauffe-eau n’est pas raccordé à un tuyau d’évacuation.

Installation
Pour vous protéger d'une intoxication éventuelle, il est prudent d'installer un détecteur de monoxyde de carbone. Celui-ci fonctionne par électrochimie : une réaction chimique au contact du CO provoque le passage d'un courant électrique qui déclenche une alarme.

Il est conseillé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone :

  • Dans chaque pièce renfermant des appareils de combustion.
  • Dans les pièces éloignées fréquemment occupées par les habitants.
  • Dans chacune des chambres à coucher.

Il est essentiel d’installer un détecteur de monoxyde de carbone :

  • Dans une pièce où il y a un appareil à combustion et où les personnes dorment.
  • Dans une pièce abritant un appareil à combustibles ouvert ou non raccordé.
  • Dans les pièces où les habitants passent le plus de temps, comme le salon par exemple.

Dans le cas où l’avertisseur de monoxyde de carbone se situe dans une résidence ou un logement, l’appareil doit être installé selon les recommandations du fabriquant alors que dans le cas où l’avertisseur est installé dans une salle de chauffage, celui-ci doit être relié au système d’alarme incendie. Si l’appareil ne peut être relié au système d’alarme incendie, le propriétaire doit s’assurer que les corridors communs ou tous les logements soient munis d’avertisseurs de monoxyde de carbone installés selon les directives du fabriquant.

Il existe sur le marché quatre sortes d’avertisseurs de monoxyde de carbone : à pile, avec batterie au lithium scellée pour la durée de vie de l’appareil, électrique ou encore combiné avec avertisseur de fumée. Nous vous recommandons de tester vos avertisseurs de monoxyde de carbone tous les mois, vérifier la date de péremption et changer, s’il en est muni, les piles au moins deux fois par année.

En cas d'intoxication

Dans le cas où vous vous retrouvez dans un environnement où du monoxyde de carbone a été libéré dans l’air ambiant sans présence d’avertisseur de monoxyde de carbone, il est important de savoir reconnaitre les signes et symptômes afin de pouvoir évacuer rapidement. Dans les minutes suivant l’exposition au monoxyde de carbone, vous pourriez ressentir certains malaises tels que des maux de tête, de la fatigue, des nausées, des étourdissements et des vomissements. Ces signes et symptômes s’accentuent selon la durée de l’exposition au gaz. Si vous vous trouvez dans un environnement où du monoxyde de carbone pourrait être libéré et que vous ressentez ces symptômes, évacuez le plus rapidement possible le bâtiment en laissant les portes ouvertes, appelez le 9-1-1 et attendez l’autorisation des premiers répondants avant de réintégrer le bâtiment.

Quelques trucs
PlanDans une pièce meublée, le détecteur de CO doit être installé le plus loin possible des appareils de cuisson mais à proximité de l’endroit où la personne dort.

Si l’appareil de combustion se trouve dans une pièce qui n’est généralement pas fréquentée, installez le détecteur de CO directement à l’extérieur de cette pièce pour entendre plus facilement l’alarme lorsqu’elle retentit.

N’installez pas un détecteur dans une pièce très humide ou exposée à l’eau, dans un espace clos, à proximité d’une bouche de ventilation ou dans un endroit où il n’y a pas de circulation d’air.

Code national du bâtiment
La version récemment révisée du Code national du bâtiment rend maintenant obligatoire l’installation de détecteurs de monoxyde de carbone dans les habitations neuves disposant d’un appareil à combustion ou d’un garage intérieur. Le monoxyde de carbone est un gaz produit par la combustion de produits tels que le bois, l’essence, le mazout, le gaz naturel, le gaz propane, le kérosène et le naphte. Plusieurs personnes ignorent les dangers de ce gaz mortel qui, contrairement à la fumée, est inodore et n'irrite ni les yeux ni la gorge.